Retrouvailles

islandersGo Go Fight Fight

Bon, j’imagine qu’en fait il n’y aura pas tant de fans des Isles dans les tribunes pour chanter go go fight fight ce soir, vu que le match est à Montréal, mais ces pom pom girls étaient trop adorables pour que je ne poste pas cette superbe image.

Ce soir donc, Montréal reçoit les Islanders. Apparemment, ces derniers sont plutôt en forme, puisqu’ils sortent de 3 victoires en 4 matches, et qu’ils ont récolté au moins un point 6 fois lors de leurs 7 dernières rencontres. De plus, les Isles n’ont probablement pas oublié la remontée un peu miraculeuse que Montréal leur a infligée lors de leur dernière rencontre. Montréal, de son côté, a l’air d’un malade encore convalescent. Le match de Boston a été encourageant malgré la défaite aux tirs aux buts. Une défaite ce soir, et le doute reviendra s’installer. Une victoire, surtout si elle est méritée, donnerait vraiment l’impression que l’équipe est en train de se sortir de sa mauvaise période. Le match de ce soir est donc un peu plus important qu’il n’y paraît.

Il sera aussi l’occasion du retour de Streit au centre Bell, pour la première fois depuis son départ pour Long Island.Quality Streit

J’ai vraiment beaucoup apprécié Streit pendant son passage à Montréal. Comme Gorges, c’est un joueur qui est arrivé chez les Habs sans tambour ni trompettes, et sans que personne ne pense qu’il puisse jouer un rôle clé dans l’équipe. Et comme Gorges, il a peu a peu trouvé sa place, et est devenu un élément important du groupe. Streit n’est pas le meilleur des défenseurs de la ligue, tout le monde est d’accord. Mais il s’est avéré un joueur très polyvalent, que Carbonneau a quasiment plus utilisé à l’attaque qu’à la ligne bleue. Son tout petit salaire et ses performances la saison dernière lors des jeux de puissance en ont fait un joueur très appréciable. C’est ce qui lui a valu un joli contrat à NY cet été. Et contrairement au départ de Sheldon Souray, celui de Streit semble avoir quand même pas mal handicapé le PP de l’équipe, qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il était l’an dernier. Certes, Kovalev et les Kostitsyns ne jouent pas de façon éblouissante ces temps ci, mais je trouve ça surprenant que personne n’émette l’hypothèse que le départ de Streit a fait plus de mal à l’équipe qu’on ne l’imaginait en octobre.

C’est le moment de ma prédiction: Montréal 3-2

Posted November 25, 2008 by Grrrreg in Uncategorized

Tagged with ,

%d bloggers like this: