Moi, moi, moi   4 comments

Let me introduce myself…

Yours truly

Hi! I’m Grrrreg, aka the Soft European. I’m a French habs fan, and I live near Paris.

Because of the time difference, when the habs are on the ice, I’m usually asleep or struggling to stay awake while trying to watch their game on my computer. Therefore, I’ll be honest, you shouldn’t come here for breaking news about the habs (Bob Gainey and I rarely speak on the phone). You shouldn’t either really expect groundbreaking analysis about the lines composition or the functioning of the habs defensive system.

Instead, you’ll find my chronicles of the Habs seasons. But not any Habs. My Habs. Maybe not exactly the real Habs, but those imagined by my sleep deprived mind. My semi-imaginary version of the Habs is pictured in silly photoshops. They often look ridiculous. They never take their helmets off. Especially the goalies. Because you don’t want to mess with safety.

I’m here to have fun, so what I write is mostly not very serious. But it sometimes is, because I’m passionate and the Habs put me in various states of euphoria, anger, happiness, frustration or excitation.

I write mostly in English. Not because I think it’s cooler than French. But because I want to practice writing in English, and because let’s face it, the majority of hockey fans don’t understand a lot of French. But I sometimes write in French too when I feel like it.

I have been a hockey fan for a long time, but I only chose an nhl team after I spent one year in Montreal as an exchange student back in 2003. Since then, I’ve been hooked to the bleu-blanc-rouge. But I must also say that I’ve always had a soft spot for the Blackhawks and the Blues.  (I know, I’m not supposed to like both of them…) I don’t follow them very closely, but I like them, mostly for silly reasons. The Hawks, because I always loved their jersey, because of Wayne’s World, and because they sucked pretty bad when I began to follow hockey, which made them much more lovable than say, the red wings… The Blues, because of the way my good old NHL 95 video game would play “When the Saints Go Marching In” with the shitty organ every time they scored. I loved it, and only played with them. I’m a fan of their jerseys too.

I hope you’ll enjoy the blog!

~ * ~

Bonjour, je suis Grrrreg, the Soft European. Je suis un fan français des Canadiens, et je vis près de Paris.

A cause du décalage horaire, quand les Habs sont sur la glace, je suis la plupart du temps soit au fond de mon lit, soit en train de lutter pour rester éveillé en essayant de regarder le match sur mon écran d’ordinateur. Donc je vais être franc, ne vous attendez pas à des scoops sur le Canadien (je parle pas super souvent avec Bob Gainey au téléphone), ni a des analyses super poussées de la composition des trios ou du système défensif du Tricolore.

Ici, vous trouverez plutôt ma chronique des saisons du Canadien. Mais pas n’importe quel Canadien de Montréal. Mon Canadien. Pas forcément le vrai, mais plutôt celui imaginé par mon cerveau en manque de sommeil. Je me sers de montages photos pour vous présenter ma version un peu imaginaire du Tricolore. Mes Canadiens ont des têtes disproportionnées, et ils ne quittent jamais leur casque, surtout les gardiens. Parce qu’on ne plaisante pas avec la sécurité. Ça non!

Je suis ici pour m’amuser, donc ce que j’écris n’est pas très sérieux. Mais des fois si. Parce que je suis passionné, et que forcément ça me plonge dans des états d’excitation, de désespoir, d’euphorie ou de colère.

J’écris surtout en anglais. Pas parce que c’est plus cool. Plutôt parce que j’ai envie de travailler mon anglais, et parce que la majorité des fans de hockey parle pas français. Mais de temps en temps, je me fais plaisir en postant aussi en français.

J’ai été fan de hockey pendant longtemps sans avoir d’équipe préférée. J’ai choisi les habs après avoir passé un an à Montréal pour étudier. Je suis tombé amoureux de la ville, et bien évidemment des Canadiens. Je dois quand même dire que j’ai toujours eu un petit faible pour deux autres équipes de l’ouest, Chicago et Saint Louis, pour des raisons ridicules, mais on ne choisit pas, c’est comme ça. Chicago, parce que j’ai toujours aimé leurs maillots, parce qu’ils étaient mauvais quand j’ai commencé à suivre la nhl (et c’est bien plus attachant qu’une machine à gagner comme les wings), et parce que Wayne Campbell et Garth Algar sont fans des hawks. Saint Louis, parce que leur logo est cool, et parce que dans nhl 95, ils jouaient toujours “Oh when the saints” avec l’orgue de synthèse pourri quand les Blues marquaient un but. J’adorais ça, et je jouais toujours avec eux.

Bonne lecture!

Posted September 22, 2008 by Grrrreg

4 responses to “Moi, moi, moi

Subscribe to comments with RSS.

  1. Tes raisons pour aimer les Blues et Hawks sont amusants! Bon blogue!

  2. on dirait que tu écris “parce que” en un mot.

    PS. Pourquoi Darcy Tucker dans ton exemple?

  3. Hmm, je crois que je vais réécrire cette page… ça fait super longtemps que je veux la refaire, elle ne correspond plus vraiment à ce qu’est le blog.

    Pour le “parce que”, en fait c’est une faute que je fais absolument tout le temps quand je tape cette expression sur un clavier, mais jamais à l’écrit. Je ne sais pas pourquoi mes doigts refusent à chaque fois de taper l’espace…

    Et pour Darcy Tucker, disons que je l’ai choisi parce que (avec un espace) c’est un joueur que je déteste tout particulièrement, et qu’il ne devrait jamais être mentionné dans la même phrase que Mario Lemieux normalement…

  4. allo sa va bien

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: